Association nationale des réserves de l'armée de Terre


Accueil arrow Actualités arrow La cohésion de l'armée de Terre
09-12-2018
Plus d'information
Les associations membres
Echos des Unités
Actualités
Etre réserviste
Formation et entrainement
Employer des réservistes
Entreprises partenaires
Réserve citoyenne
Histoire et traditions
Vie pratique
Liens externes
Réserves alliées

35 avril 2006 024.jpg

 
logo anrat facebook.png logo anrat linfed in.png
 logo anrat twiter.png
 
 
Le 13 octobre 2016, la Garde nationale a été officiellement créée : pour plus d’informations sur les réserves opérationnelles de premier niveau piliers de la Garde Nationale, rendez-vous sur le portail de la Garde nationale : www.garde-nationale.fr).

Pour vous engager en tant que réserviste opérationnel dans les Armées et formations rattachées, veuillez consulter les informations ci-dessous puis déposer votre candidature sur le site : www.reservistes.defense.gouv.fr

 

 Le 20 mars 2015, a été officiellement lancé SIREM (Site Interarmées des Réserves Militaires), il remplace l'ERT : plus d'infos

logo sirem.png
  >>> BdER : Bourse des emplois de la réserve


         
sengager.fr.jpg
 

L'ANRAT est adhérente de l'

          
 

    unor jeunes - facebook

L'ANRAT est membre du

          
 
  

 Visitez le site de la CIOR

          

 

 



© Herodote.net

Commandements divisionnaires de l'armée de Terre
Présentation du 24ème RI : régiment de réserve en IdF
Armée de Terre : dossier TIM juil-août 2016 
Le « Journal de la Défense, mission défense » sur LCP-AN
Terre Information Magazine (TIM) : "Journe nationale des blessés de l'AdT" n° 296 - août 2018
Armées d'aujourd'hui : des musées pour mieux comprendre la défense, n° 427 - août 2018
Trophée des Réserves : dernière édition
Bourse des emplois de la Réserve : voir les centaines d'emplois

La liste des UIR et des USR connues est en ligne. Merci de nous transmettre les mises à jour utiles. 
A toutes les unités : faites connaitre vos activitésPour cela,  écrivez et envoyez vos textes/photos.

Pour devenir réserviste opérationnel ou citoyen, contact CIRFA
 
La cohésion de l'armée de Terre Version imprimable Suggérer par mail

« Quelle que soit l’affectation, ce qui continuera à forger la véritable identité des hommes et des femmes de l’armée de Terre, c’est leur aptitude à l’engagement opérationnel au sol, le plus souvent au contact direct de l’ennemi. »

Avec la mise en place des réformes fonctionnelles se traduisant par la création de nombreux services interarmées, la proportion de militaires de l’armée de Terre affectés hors des formations de leur armée s’accroît notablement. Dès lors, se posent légitimement la question de l’identité de ces hommes et femmes, et au-delà, celle de l’identité, de la cohésion et de la cohérence de l’armée de Terre, qui ne sont pas des problématiques nouvelles. En 2008, si 120 000 militaires et 24 500 civils servaient dans l’armée de Terre (périmètre du « BOP 1 Terre »), 22 700 militaires « Terre » (16 % des Terriens) étaient déjà affectés hors du BOP Terre, soit dans des formations du ministère de la Défense 2, soit dans des formations ressortissant d’autres ministères 3. Pourtant, tous partageaient et continuent de partager la même identité, fondée sur une finalité commune, l’engagement opérationnel au sol avec ses particularités et ses exigences propres.

 
GARANTIR LA COHÉSION
En 2010, ce sont désormais plus de 18 % des « Terriens » qui servent hors de l’armée de Terre proprement dite. Avec en 2011 l’affectation de nombreux militaires au sein des groupements de soutien des bases de Défense ressortissant du commandant interarmées de l’administration et des soutiens, cette proportion des « hors BOP Terre » augmentera encore. Au terme des réorganisations en cours, en 2014, sur les 126 000 militaires Terre, 32 000 (avec la Brigade de sapeurs-pompiers de Paris), soit 25 %, serviront à l’extérieur de l’armée de Terre au sens strict du terme, qui comptera désormais dans les rangs de ses formations 94 000 militaires et 9 000 civils. Garantir la cohésion et la cohérence de la communauté humaine « armée de Terre » et assurer une identité commune à chaque homme et femme portant la tenue Terre de France et le treillis requiert donc une attention plus soutenue. Tous continueront d’être gérés par la Direction des ressources humaines de l’armée de Terre, qui organisera la nécessaire respiration professionnelle entre l’armée de Terre stricto sensu et les emplois « hors BOP Terre ».

L’ENGAGEMENT OPÉRATIONNEL AU SOL
Quel sera le ciment de leur appartenance à l’armée de Terre ? Fondamentalement, rien ne change. Quelle que soit l’affectation, ils restent « armée de Terre », parce que ce qui compte véritablement, ce qui fait la plus-value attendue des Terriens affectés dans des organismes interarmées, au-delà des compétences de spécialité requises dans leur unité d’affectation, c’est leur aptitude à l’engagement opérationnel au sol.
Ce sont les caractéristiques du combat aéroterrestre qui fondent les aptitudes spécifiques à tout soldat de l’armée de Terre, y compris ceux qui assurent une mission de sécurité civile : rusticité, endurance, pugnacité, intrication au milieu des populations, évolution dans un milieu géographique complexe, éclatement sur le terrain par petites entités tactiques isolées, avec la proximité et la promiscuité qui en résultent entre le chef et ses subordonnés, solidité morale et mentale, et enfin, responsabilité individuelle de la décision d’ouverture du feu, du général jusqu’à chaque soldat porteur d’une arme.
En effet, au sol, la dureté de l’engagement ne touche pas uniquement ceux chargés du combat au contact direct de l’adversaire, mais aussi tous ceux qui assurent au plus près les appuis, le soutien et l’administration. 2011 sera marquée par la généralisation du système des bases de Défense et par l’affectation de nombreux militaires de l’armée de Terre dans les groupements de soutien des bases de Défense. Cette réforme d’ampleur ne doit pas nous détourner de l’essentiel, de ce qui fait la finalité et l’identité de tout soldat portant la tenue Terre de France : l’enga gement opérationnel au sol. De cette cohésion et de cette cohérence d’une armée de Terre riche de ses diversités dépend l’efficacité globale de nos armées.

25 % des personnels militaires Terre serviront à l’extérieur de l’armée de Terre au sens strict du terme en 2014.

 

1 Budget opérationnel de programme.
2 Au terme de la réorganisation : EMA, DGA, DGSE, DPSD, DRM, DIRISI, SSA, SID, SCA, GSBDD, SIMU…
3 BSPP, UIISC, SMA, DCSD…

Article issu de Terre Info Magazine n°218 octobre 2010. Lire le dossier

Dernière mise à jour : ( 25-10-2010 )
 
< Précédent   Suivant >
Site optimisé pour le navigateur Firefox que vous pouvez  télécharger ici.
La meilleure mise en page est obtenue avec un écran de 1280 pixels de large.

Advertisement


Qui est en ligne

PARTENAIRES

Partenariat ADO -Terre Fraternité : développer l'entraide dans l'Armée de Terre

logo ado.jpg

logo terre fraternite.png

 

Centre de Transfusion Sanguine des Armées (CTSA) : 

carte interactive ctsa.jpg flashcode ctsa.jpg

 

Animer le débat sur la défense et la Sécurité :

    

 

Visitez aussi le site du
Service historique de la Défense :

logo shd_2.jpg

 

 

SERVICES

 Echanges de domicile entre militaires/anciens militaires

http://militaryhomeswap.net/wp-content/uploads/2013/11/logo_transp.png

 

 

Vous cherchez une reconversion, ou vous voulez vous entourer de compétences militaires, contactez le réseau social Implic'Action :

logo implicaction.jpg

 

 

 

FCD

Recherchez les activités sportives proposées
par la Fédération des Clubs de la Défense (FCD)

logo_lafederation fcd2014.jpg

 

Site réalisé par Casdyn | Mentions légales | Crédits | Plan du site
© 2007 Association nationale des réserves de l'armée de Terre