Association nationale des réserves de l'armée de Terre


Accueil arrow Actualités arrow Une réserve centralisée
21-01-2018
Plus d'information
Les associations membres
Echos des Unités
Actualités
Etre réserviste
Formation et entrainement
Employer des réservistes
Entreprises partenaires
Réserve citoyenne
Histoire et traditions
Vie pratique
Liens externes
Réserves alliées

35-avril06 006.jpg

 
logo anrat facebook.png logo anrat linfed in.png
 logo anrat twiter.png
 
 
Le 13 octobre 2016, la Garde nationale a été officiellement créée : pour plus d’informations sur les réserves opérationnelles de premier niveau piliers de la Garde Nationale, rendez-vous sur le portail de la Garde nationale : www.garde-nationale.fr).

Pour vous engager en tant que réserviste opérationnel dans les Armées et formations rattachées, veuillez consulter les informations ci-dessous puis déposer votre candidature sur le site : www.reservistes.defense.gouv.fr

 

 Le 20 mars 2015, a été officiellement lancé SIREM (Site Interarmées des Réserves Militaires), il remplace l'ERT : plus d'infos

logo sirem.png
  >>> BdER : Bourse des emplois de la réserve


         
sengager.fr.jpg
 

L'ANRAT est adhérente de l'

          
 

   

L'ANRAT est membre du

          
 
  

 Visitez le site de la CIOR

          

 

 



© Herodote.net

Site institutionnel de l'armée de Terre
Présentation du 24ème RI : régiment de réserve en IdF
Armée de Terre : dossier TIM juil-août 2016 
Le « Journal de la Défense, mission défense » sur LCP-AN
Terre Information Magazine (TIM) : "les blessés de l'Armée de Terre" n° 285 juin 2017
Armées d'aujourd'hui : Forces spéciales, missions d'exception, n° 417 juin 2017
Trophée des Réserves : dernière édition
Bourse des emplois de la Réserve : voir les centaines d'emplois

La liste des UIR et des USR connues est en ligne. Merci de nous transmettre les mises à jour utiles. 
A toutes les unités : faites connaitre vos activitésPour cela,  écrivez et envoyez vos textes/photos.

Pour devenir réserviste opérationnel ou citoyen, contact CIRFA
 
Une réserve centralisée Version imprimable Suggérer par mail
  A compter du 1er septembre 2008, la Délégation aux réserves de l'armée de Terre (DRAT) laisse la place à un Pôle Réserve intégrant l'Ecole supérieur des officiers de réserve spécialistes d'état-major (ESORSEM). Ce pôle dépendra du nouveau délégué aux réserves de l'armée de Terre, le Général Defretin.

Les restructurations annoncées au sein de la Défense n’ont pas touché que les militaires d’active. Les réservistes sont également concernés par cette réforme des armées: la DRAT, qui gérait depuis huit ans l’ensemble des réserves depuis ses bureaux de la caserne Reuilly-Diderot à Paris, a disparu, pour laisser place à une nouvelle organisation. Le général d’armée Elrick Irastorza, chef d’état-major de l’armée de Terre (CEMATI, souhaitait développer une réserve d’emploi, qui soit gérée à l’identique de l’active. La DRAT a donc été dissoute et si le général délégué aux réserves de l’armée de Terre reste en charge de l’élaboration et de la conduite de la mise en oeuvre de la politique d’emploi des réserves, il s’appuie désormais sur l’expertise des bureaux de I’EMAT2, de la DRHAT3 et du CFT4. Cette restructuration marque la volonté du CEMAT de faire de la réserve une composante à part entière de l’armée de Terre.
Le général Antoine Lecerf, commandant des Forces terrestres, a appuyé cette idée en déclarant qu’il n’y a pas d’armée de Terre professionnelle sans son indispensable réserve opérationnelle. En termes de préparation opérationnelle, cette dernière doit être considérée sur le même pied que le personnel et les unités d’active » . A présent, les réservistes dépendront du délégué aux réserves de l’armée de Terre, Le général de brigade Jacques Defretin, Ce dernier aura deux casquettes : définir et conduire la politique générale de la DRAT et commander I’ESORSEM. Désormais basé à l’Ecole militaire, au coeur de la capitale, dans les locaux du Centre d’enseignement supérieur de l’armée de Terre (CESAT), le pôle réserves de l’armée de Terre (PRT) est composé de 13 personnels d’active dont 7 officiers, 4 sous-officiers, un civil et un militaire du rang. Cette évolution ne modifie cependant en rien la subordination du général délégué aux réserves. Pour bien signifier l’importance qu’il attache à la réserve opérationnelle, le CEMAT a voulu que ce dernier reste aux ordres directs du major général de l’armée de Terre. A l’identique de l’armée de Terre qui s’adapte aux nouvelles conditions, la réserve trouvera un nouvel équilibre. »
Le général Defretin, qui a pris ses fonctions de délégué le 1 septembre, a conscience que les restructurations annoncées par le gouvernement en juillet dernier vont avoir un impact sur la réserve. « On peut se demander ce que la compagnie de réserve va devenir lorsqu’un régiment va être dissous ou transféré. Les réservistes sont très souvent attachés à leur région, ils ont un emploi et ne pourront pas forcément suivre le régiment dans une nouvelle localité. Il se peut donc que le nombre de réservistes diminue sensiblement. »
Mais le CEMAT a décidé de ne laisser aucun réserviste sans proposition de réaffectation. La réserve ne va donc pas disparaître, elle va simplement s’adapter au nouveau contexte et être réorganisée. « La réserve est indispensable dans le fonctionnement de notre armée, poursuit le général Defretin. On en a besoin notamment pour les opérations VIGIPIRATE ou HEPHAISTOS, dans le cadre de la lutte contre les feux de forêt en Corse. Sur les théâtres d’opérations également, les réservistes ont leur place. Et même en état-major ! A l’état-major des armées par exemple, le Centre de préparation et de conduite des opérations (CPCO) s’appuie aussi sur I‘expertise des réservistes dans son fonctionnement. » Les restrictions budgétaires imposent la recherche d’un nouvel équilibre, qui n’est pas facile à trouver. En effet, le fonctionnement de la réserve repose sur trois piliers : le besoin opérationnel qui définit les activités, le budget pour rémunérer les réservistes et la nécessité de recruter et former le personnel chargé d’assumer les missions concernées. Si le pilier financier change, une nouvelle adéquation doit être recherchée. « Aujourd’hui, il s’agit d’optimiser les ressources », poursuit le délégué, « les unités qui utilisaient habituellement des réservistes vont devoir faire des choix et établir des priorités, qui seront parfois difficiles à définir tant le besoin est important. » Et les chiffres le prouvent : n 2007, l’armée de Terre a totalisé plus de 253 000 jours travaillés par des réservistes, l’équivalent de deux régiments fonctionnant à plein temps.
LTN Aurélie CARRIERE
La reserve operationneoe, c’est :
18 269 hommes et femmes dont 1/3 d’officiers, 1/3 de sous-officiers et 1/3 de militaires du rang ;
24,8 jours d’activité par réserviste en 2007 soit un totaL de 253 250 jours ou l’équivaLent, en temps plein, de deux régiments
320 réservistes présents en OPEX, sur tous les théâtres comme Le Yémen, l’Afghanistan, le Kosovo, la Guyane, la Birmanie... On Les retrouve dans toutes Les fonctions, aussi bien dans les actions civilo-militaires que dans les unités de renseignement ou en état-major.
Photos:ADC Fabrice CHESNEAU,
ADJ Jean-Raphuél DRAHI
CCH Jean-Baptiste TABONE
 

Dernière mise à jour : ( 01-07-2009 )
 
< Précédent   Suivant >
Site optimisé pour le navigateur Firefox que vous pouvez  télécharger ici.
La meilleure mise en page est obtenue avec un écran de 1280 pixels de large.

Advertisement


Qui est en ligne
Il y a actuellement 1 invité en ligne

PARTENAIRES

Partenariat ADO -Terre Fraternité : développer l'entraide dans l'Armée de Terre

logo ado.jpg

logo terre fraternite.png

 

Centre de Transfusion Sanguine des Armées (CTSA) : 

carte interactive ctsa.jpg flashcode ctsa.jpg

 

Animer le débat sur la défense et la Sécurité :

    

 

Visitez aussi le site du
Service historique de la Défense :

logo shd_2.jpg

 

 

SERVICES

 Echanges de domicile entre militaires/anciens militaires

http://militaryhomeswap.net/wp-content/uploads/2013/11/logo_transp.png

 

 

Vous cherchez une reconversion, ou vous voulez vous entourer de compétences militaires, contactez le réseau social Implic'Action :

logo implicaction.jpg

 

 

 

FCD

Recherchez les activités sportives proposées
par la Fédération des Clubs de la Défense (FCD)

logo_lafederation fcd2014.jpg

 

Site réalisé par Casdyn | Mentions légales | Crédits | Plan du site
© 2007 Association nationale des réserves de l'armée de Terre