Association nationale des réserves de l'armée de Terre


Accueil arrow Livres arrow Pierre Dufour : Paras-colos, Parachutistes d’infanterie de marine, 1947-2007
18-10-2018
Plus d'information
Les associations membres
Echos des Unités
Actualités
Etre réserviste
Formation et entrainement
Employer des réservistes
Entreprises partenaires
Réserve citoyenne
Histoire et traditions
Vie pratique
Liens externes
Réserves alliées

35-avril06 011.jpg

 
logo anrat facebook.png logo anrat linfed in.png
 logo anrat twiter.png
 
 
Le 13 octobre 2016, la Garde nationale a été officiellement créée : pour plus d’informations sur les réserves opérationnelles de premier niveau piliers de la Garde Nationale, rendez-vous sur le portail de la Garde nationale : www.garde-nationale.fr).

Pour vous engager en tant que réserviste opérationnel dans les Armées et formations rattachées, veuillez consulter les informations ci-dessous puis déposer votre candidature sur le site : www.reservistes.defense.gouv.fr

 

 Le 20 mars 2015, a été officiellement lancé SIREM (Site Interarmées des Réserves Militaires), il remplace l'ERT : plus d'infos

logo sirem.png
  >>> BdER : Bourse des emplois de la réserve


         
sengager.fr.jpg
 

L'ANRAT est adhérente de l'

          
 

    unor jeunes - facebook

L'ANRAT est membre du

          
 
  

 Visitez le site de la CIOR

          

 

 



© Herodote.net

Commandements divisionnaires de l'armée de Terre
Présentation du 24ème RI : régiment de réserve en IdF
Armée de Terre : dossier TIM juil-août 2016 
Le « Journal de la Défense, mission défense » sur LCP-AN
Terre Information Magazine (TIM) : "Journe nationale des blessés de l'AdT" n° 296 - août 2018
Armées d'aujourd'hui : des musées pour mieux comprendre la défense, n° 427 - août 2018
Trophée des Réserves : dernière édition
Bourse des emplois de la Réserve : voir les centaines d'emplois

La liste des UIR et des USR connues est en ligne. Merci de nous transmettre les mises à jour utiles. 
A toutes les unités : faites connaitre vos activitésPour cela,  écrivez et envoyez vos textes/photos.

Pour devenir réserviste opérationnel ou citoyen, contact CIRFA
 
Pierre Dufour : Paras-colos, Parachutistes d’infanterie de marine, 1947-2007 Version imprimable Suggérer par mail

La saga des parachutistes coloniaux, depuis leur création au sortir de la deuxième guerre mondiale jusqu’à aujourd’hui, c’est une véritable somme qui a été écrite par Pierre Dufour, avec une préface du général Bigeard et une iconographie tout à fait exceptionnelle.
Ce livre n’est pas facile à lire et personne ne pourra lire d’une traite. Mais en-dehors de ceux qui iront directement chercher les faits d’armes de leur unité spécifique, j’incite ceux qui ne sont pas des paras-colos ou des Marsouins (nul n’est parfait) à se laisser porter par les photos, dont beaucoup inédites, les encadrés, les témoignages. Telle photo d’une unité régulière de l’armée nationaliste chinoise se réfugiant au Vietnam lors de la victoire de Mao en Chine, telle autre photo de l’empereur Bao Dai remettant des décorations, ailleurs les photos toujours terribles des prisonniers français du Vietminh, du général Gilles à moto, puis les photos d’Algérie…

Le général Gilles, à propos, qui découvre la cuvette de Dien Bien Phu et demande à être affecté ailleurs parce qu’il est en désaccord avec le choix de cette position. Un récit très authentique, très factuel, très humain aussi. Les récits dont on se lasse jamais des quelques évasions réussies après la chute de Dien Bien Phu. Même dans la défaite, l’héroïsme continue à distinguer les caractères les plus trempés à travers toutes les unités des parachutistes coloniaux puis des régiments parachutistes des troupes de Marine.
Un album de famille très complet, mais un album qui n’est pas tourné vers le passé puisqu’il se prolonge jusqu’aux engagement les plus récents, Balkans, Afrique et Afghanistan, où ces unités sont toujours en pointe du combat. Avec un esprit d’engagement que résume le général Bigeard dans sa préface : « avec mes quatre-vingt douze ans, je me réfère peu à mon passé qui pèse lourdement sur mes épaules mais je ne vis encore que pour demain et ce jusqu’à mon dernier souffle au service de Madame la France qui doit se réveiller et flamber à nouveau ».   
Editions Lavauzelle, 352 pages

1947 - Après le coup de force du Vietminh au Tonkin, la guerre d'Indochine entre dans une nouvelle phase, celle d'une guérilla renforcée au Sud et d'opérations d'envergure au Nord, nécessitant des effectifs sana cesse plus nombreux. Face à l'urgence, Leclerc fait appel aux parachutistes auréolés du prestige de la Deuxième Guerre mondiale. Les Troupes coloniales saisissent l'occasion de la révolte de Madagascar pour obtenir la création d'un corps TAP chargé de mettre en place et d'entretenir les unités parachutistes engagées hors de la métropole et de l'Afrique du Nord. Le 13 août 1947, l'état-major des armées décide qu'une demi-brigade coloniale de commandos parachutistes sera formée le 1er octobre suivant en Bretagne. C'est le début de la grande aventure des « Paras-colo ». Entre 1947 et 1954, pas moins de 10 bataillons seront créés ou reconstitués à plusieurs reprises à partir de la 1re DBCCP pour servir dans la fournaise indochinoise et se parer de la gloire du sacrifice, ou pour assurer la présence française en Afrique et à Madagascar. 1955, les bataillons deviennent des régiments et vont écrire une des plus belles pages de l'histoire douloureuse de la guerre d'Algérie avant de se transformer, le 1er décembre 1958, en régiments parachutistes d'infanterie de marine. Ce sont ces RPIMa qui seront engagés dès lors partout où le devoir fait signe, là où les intérêts de la France et ses ressortissants sont menacés : Afrique, Liban, Moyen-Orient, Cambodge
2007 - Avec l'effondrement de l'empire Soviétique, la typologie des missions a changé et les parachutistes d'infanterie de marine sont plus particulièrement engagés dans des missions d'interposition et de maintien de la paix dans les Balkans ou en Côte d'Ivoire. Avec l'évolution des menaces, une refondation de l'armée française s'imposait. Désormais, après soixante ans de bruit et de fureur guerrière, les grands anciens ont cédé la place à quatre régiments : les 1er, 2e, 3e et 8e RPIMa qui sont, comme toujours, à la pointe de l'action et maintiennent les traditions par Saint-Michel et au nom de Dieu, vive la Coloniale !

Commenter
  • Les messages comportant des attaques verbales contre les personnes seront supprimés.
  • Vous pouvez renouveler le code de sécurité en appliquant un rafraîchissement à votre navigateur.
  • Appliquer cette méthode de rafraîchissement si vous avez entré un mauvais code de sécurité.
Nom
Titre
BBCode:Web AddressEmail AddressLoad Image from WebBold TextItalic TextUnderlined TextQuoteCodeOpen ListList ItemClose List
Commentaire

Code:* Code


Citez cet article sur votre site | Suggérer par mail

Soyez le premier à commenter cet article
Flux RSS des commentaires

Powered by AkoComment Tweaked Special Edition v.1.4.5

Dernière mise à jour : ( 16-03-2009 )
 
< Précédent   Suivant >
Site optimisé pour le navigateur Firefox que vous pouvez  télécharger ici.
La meilleure mise en page est obtenue avec un écran de 1280 pixels de large.

Advertisement


Qui est en ligne
Il y a actuellement 3 invités en ligne

PARTENAIRES

Partenariat ADO -Terre Fraternité : développer l'entraide dans l'Armée de Terre

logo ado.jpg

logo terre fraternite.png

 

Centre de Transfusion Sanguine des Armées (CTSA) : 

carte interactive ctsa.jpg flashcode ctsa.jpg

 

Animer le débat sur la défense et la Sécurité :

    

 

Visitez aussi le site du
Service historique de la Défense :

logo shd_2.jpg

 

 

SERVICES

 Echanges de domicile entre militaires/anciens militaires

http://militaryhomeswap.net/wp-content/uploads/2013/11/logo_transp.png

 

 

Vous cherchez une reconversion, ou vous voulez vous entourer de compétences militaires, contactez le réseau social Implic'Action :

logo implicaction.jpg

 

 

 

FCD

Recherchez les activités sportives proposées
par la Fédération des Clubs de la Défense (FCD)

logo_lafederation fcd2014.jpg

 

Site réalisé par Casdyn | Mentions légales | Crédits | Plan du site
© 2007 Association nationale des réserves de l'armée de Terre