Association nationale des réserves de l'armée de Terre


Accueil arrow Actualités arrow Discours de Jean-Marie Bockel, secrétaire d’Etat à la Défense
18-01-2018
Plus d'information
Les associations membres
Echos des Unités
Actualités
Etre réserviste
Formation et entrainement
Employer des réservistes
Entreprises partenaires
Réserve citoyenne
Histoire et traditions
Vie pratique
Liens externes
Réserves alliées

48e-6.jpg

 
logo anrat facebook.png logo anrat linfed in.png
 logo anrat twiter.png
 
 
Le 13 octobre 2016, la Garde nationale a été officiellement créée : pour plus d’informations sur les réserves opérationnelles de premier niveau piliers de la Garde Nationale, rendez-vous sur le portail de la Garde nationale : www.garde-nationale.fr).

Pour vous engager en tant que réserviste opérationnel dans les Armées et formations rattachées, veuillez consulter les informations ci-dessous puis déposer votre candidature sur le site : www.reservistes.defense.gouv.fr

 

 Le 20 mars 2015, a été officiellement lancé SIREM (Site Interarmées des Réserves Militaires), il remplace l'ERT : plus d'infos

logo sirem.png
  >>> BdER : Bourse des emplois de la réserve


         
sengager.fr.jpg
 

L'ANRAT est adhérente de l'

          
 

   

L'ANRAT est membre du

          
 
  

 Visitez le site de la CIOR

          

 

 



© Herodote.net

Site institutionnel de l'armée de Terre
Présentation du 24ème RI : régiment de réserve en IdF
Armée de Terre : dossier TIM juil-août 2016 
Le « Journal de la Défense, mission défense » sur LCP-AN
Terre Information Magazine (TIM) : "les blessés de l'Armée de Terre" n° 285 juin 2017
Armées d'aujourd'hui : Forces spéciales, missions d'exception, n° 417 juin 2017
Trophée des Réserves : dernière édition
Bourse des emplois de la Réserve : voir les centaines d'emplois

La liste des UIR et des USR connues est en ligne. Merci de nous transmettre les mises à jour utiles. 
A toutes les unités : faites connaitre vos activitésPour cela,  écrivez et envoyez vos textes/photos.

Pour devenir réserviste opérationnel ou citoyen, contact CIRFA
 
Discours de Jean-Marie Bockel, secrétaire d’Etat à la Défense Version imprimable Suggérer par mail

C’est avec un réel plaisir que je suis ce soir parmi vous à l’occasion de cette journée traditionnelle du Triomphe. Je voudrais vous dire mon attachement à ce pôle d’excellence que sont les écoles de Saint-Cyr Coëtquidan qui forment les futurs officiers dont la France a besoin pour assurer sa sécurité et son rang dans le monde.

Je sais que les écoles de Saint-Cyr Coëtquidan sont de grandes écoles de formation et de commandement reconnues internationalement. Elles ont, à mes yeux, un rôle fondamental pour l’armée de Terre, celui de former les officiers qui seront engagés demain dans les missions les plus diverses, comme sur des théâtres d’opération où la France intervient aux côtés de ses alliés. Je constate les résultats de cette formation, lors de mes déplacements dans les forces, où je rencontre de jeunes officiers équilibrés, bien dans leur peau et professionnels dans leurs savoir-faire.

Les écoles de Saint-Cyr Coëtquidan sont une véritable référence internationale dans le domaine de la formation au commandement. Je peux aussi en témoigner par les nombreux éloges de leur qualité, faits devant moi par les autorités civiles et militaires avec qui je m’entretiens à l’occasion de ces contacts ou de déplacements internationaux.

C’est le moment pour moi de saluer ici l’ensemble des pays alliés qui nous confient ce qu’ils ont de plus précieux, leur jeunesse, afin qu’elle puisse être formée au sein de nos écoles. J’adresse donc un salut particulier aux officiers élèves et aux élèves officiers étrangers ici présents.

Dans la formation des officiers, à mon sens, trois éléments clefs doivent être mis en exergue dans une combinaison équilibrée et harmonieuse : l’ouverture, la recherche de l’excellence et la formation au commandement.

L’ouverture, tout d’abord :
Elle est fondamentale pour apporter l’indispensable capacité à travailler avec l’ensemble des acteurs d’une crise. C’est une des caractéristiques essentielles de l’officier moderne. Elle est nécessaire au rayonnement de nos armées et de la France. L’ouverture à la société tout entière et aux grands courants qui la parcourent. L’ouverture à tourtes les cultures, l’ouverture internationale notamment qui apporte la faculté décisive d’agir avec des personnels de cultures différentes. Cette interopérabilité culturelle, si nécessaire au cours des missions actuelles et futures de nos armées. Les écoles de Saint-Cyr Coëtquidan apportent leur contribution au rayonnement de la France, dans le monde en général, et en Europe en particulier. C’est pourquoi, une des priorités de la Présidence française de l’Union Européenne, dans le domaine de la défense, est de promouvoir un véritable Erasmus militaire au service de la construction d’une Europe de la défense. L’Europe ne peut exister qu’autour de peuples et de ,nations, unis et rassemblés dans un idéal de paix.

La recherche de l’excellence, ensuite :
Cette recherche doit se manifester dans tous les domaines, et tout spécialement dans la formation militaire, dans la formation académique , comme dans la formation humaine. Je voudrais, à ce moment où j’évoque l’excellence, saluer l’ensemble des instructeurs, des professeurs militaires et civils et des cadres de contact qui assument ici cette mission essentielle.

Enfin, la formation au commandement :
Ce n’est pas une simple figure de style qui me fait utiliser l’expression : l’art du commandement. Savoir commander, c’est le premier défi que doivent relever les jeunes élèves officiers à Coëtquidan. Le général de Gaulle y a apporté sa réponse qui figure ici en lettres de bronze, non loin d’ici, « la véritable école du commandement est la culture générale ». Et il ajoutait : « Pas un illustre capitaine qui n’eût le goût et le sentiment du patrimoine de l’esprit humain. Au fond des victoires d’Alexandre, on retrouve toujours Aristote ».

Ce dont je suis convaincu et ce que je retiens de mon passage à Coëtquidan, il y a plus de 33 ans, lorsque j’étais ici-même, élève au bataillon E.O.R., c’est qu’on ne commande bien qu’avec son cœur.
*
*  *

-  Je voudrais saluer tout particulièrement les officiers du 1er bataillon de France, Promotion Capitaine Beaumont,
-  Les officiers de la 1ère brigade de l’école militaire interarmes , Promotion Lieutenant de La Batie. En saluant cette promotion, j’ai une pensée pour les 58 militaires qui perdirent la vie, il y aura bientôt vingt-cinq ans, dans l’attentat du Drakkar. Si le cours de la vie et de l’Histoire se sont poursuivis depuis lors, sachez que le souvenir de ces soldats restera toujours gravé dans la mémoire de la France et, en cet instant, je veux adresser un salut particulier à monsieur et madame de la Batie ici présents.
-  Je salue les officiers de l’école militaire du corps technique et administratif, promotion Intendant général Petiet,
-  Enfin les officiers de la promotion Colonel Denfert-Rochereau, les EOR du quatrième bataillon et, qui sait, l’un d’entre eux reviendra-t-il, peut-être, à ma place dans quelques années…

  -  Bien sûr, je n’oublie pas les promotions de l’ESM et de l’EMIA qui seront baptisées ce soir. Sans dévoiler leur nom, pour ne pas rompre avec la tradition, je voudrais simplement dire aux élèves-officiers du 3e bataillon de Saint-Cyr que je suis tout particulièrement heureux du choix qui a été fait et qui suit leurs desiderata. En tant que Maire de Mulhouse, j’aurai le plaisir de les accueillir cet automne avec les élus qui m’accompagnent aujourd’hui et avec l’ensemble des mulhousiens.

*
*  *

Je sais combien la France doit à la vocation de ses officiers. Cette vocation, j’en suis persuadé, elle est la même aujourd’hui pour vous qui terminez votre formation initiale que celle de vos anciens. En vous voyant ce soir, je sais que vous ressemblez à ceux qui se sont engagés en 1914 pour défendre notre pays, à ceux qui ont libéré la France depuis les plages de Normandie ou de Provence. Vous êtes pareils à ces officiers légendaires dans la cuvette de Dien Bien Phu, ou à ceux qui se battaient au nom de la France dans le djebel algérien. Vous êtes semblables à ces officiers engagés pour défendre la paix, sous le casque bleu au Liban, ou aujourd’hui en Afghanistan. Vous êtes les maillons d’une même chaîne, celle des officiers français qui rayonnent et qui communiquent leur enthousiasme à leurs hommes.

Ce soir, lorsque vous mettrez un genou à terre ou que vous entonnerez la Prière de l’aspirant Zirnheld que je lisais lundi au musée des troupes aéroportées à Pau, je sais que vous scellerez avec vous-mêmes un pacte au service des valeurs humaines les plus nobles de notre patrie, la France. C’est pourquoi je veux vous témoigner, ce soir, la reconnaissance et la confiance du Gouvernement et de la Nation.
Dernière mise à jour : ( 12-05-2009 )
 
< Précédent   Suivant >
Site optimisé pour le navigateur Firefox que vous pouvez  télécharger ici.
La meilleure mise en page est obtenue avec un écran de 1280 pixels de large.

Advertisement


Qui est en ligne
Il y a actuellement 1 invité en ligne

PARTENAIRES

Partenariat ADO -Terre Fraternité : développer l'entraide dans l'Armée de Terre

logo ado.jpg

logo terre fraternite.png

 

Centre de Transfusion Sanguine des Armées (CTSA) : 

carte interactive ctsa.jpg flashcode ctsa.jpg

 

Animer le débat sur la défense et la Sécurité :

    

 

Visitez aussi le site du
Service historique de la Défense :

logo shd_2.jpg

 

 

SERVICES

 Echanges de domicile entre militaires/anciens militaires

http://militaryhomeswap.net/wp-content/uploads/2013/11/logo_transp.png

 

 

Vous cherchez une reconversion, ou vous voulez vous entourer de compétences militaires, contactez le réseau social Implic'Action :

logo implicaction.jpg

 

 

 

FCD

Recherchez les activités sportives proposées
par la Fédération des Clubs de la Défense (FCD)

logo_lafederation fcd2014.jpg

 

Site réalisé par Casdyn | Mentions légales | Crédits | Plan du site
© 2007 Association nationale des réserves de l'armée de Terre