Association nationale des réserves de l'armée de Terre


Accueil arrow Echos des Unités
01-04-2020
Plus d'information
Les associations membres
Echos des Unités
Actualités
Etre réserviste
Formation et entrainement
Employer des réservistes
Entreprises partenaires
Réserve citoyenne
Histoire et traditions
Vie pratique
Liens externes
Réserves alliées

48e-4.jpg

 
logo anrat facebook.png logo anrat linfed in.png
 logo anrat twiter.png
 
 
Le 13 octobre 2016, la Garde nationale a été officiellement créée : pour plus d’informations sur les réserves opérationnelles de premier niveau piliers de la Garde Nationale, rendez-vous sur le portail de la Garde nationale : www.garde-nationale.fr).

Pour vous engager en tant que réserviste opérationnel dans les Armées et formations rattachées, veuillez consulter les informations ci-dessous puis déposer votre candidature sur le site : www.reservistes.defense.gouv.fr

 

 Le 20 mars 2015, a été officiellement lancé SIREM (Site Interarmées des Réserves Militaires), il remplace l'ERT : plus d'infos

logo sirem.png
  >>> BdER : Bourse des emplois de la réserve


         
sengager.fr.jpg
 

L'ANRAT est adhérente de l'

          
 

    unor jeunes - facebook

L'ANRAT est membre du

          
 
  

 Visitez le site de la CIOR

          

 

 



© Herodote.net

Commandements divisionnaires de l'armée de Terre
Présentation du 24ème RI : régiment de réserve en IdF
Armée de Terre : dossier TIM juil-août 2016 
Le « Journal de la Défense, mission défense » sur LCP-AN
Terre Information Magazine (TIM) : "Guyane : les missions opérationnelles" n° 308 - oct-nov 2019
Armées d'aujourd'hui : "l'Europe de la Défsense", n° 435 - août 2019
Trophée des Réserves : dernière édition
Bourse des emplois de la Réserve : voir les centaines d'emplois

La liste des UIR et des USR connues est en ligne. Merci de nous transmettre les mises à jour utiles. 
A toutes les unités : faites connaitre vos activitésPour cela,  écrivez et envoyez vos textes/photos.

Pour devenir réserviste opérationnel ou citoyen, contact CIRFA
 
Présentation du 35e Régiment d'Artillerie Parachutiste Version imprimable Suggérer par mail
35rap - insigne du 35e rap.jpg

Il se compose d’environ 1 000 personnes, dont plus de 200 réservistes et quelques personnels civils, aux ordres du lieutenant-colonel Bruno COSTANZO. Le 35e RAP est l’unique régiment d’artillerie parachutiste dans l’Armée française. Il fait partie des 9 régiments de la 11e BP (Brigade Parachutiste) dont le commandement est à Balma, près de Toulouse. Il est le régiment d’appui feux de cette « brigade de l’urgence », la 11e BP.

La devise du régiment est : « Droit devant ».Son histoire a commencé en 1873 avec la création du 35e RAC (Régiment d’Artillerie de Campagne). Il participe dès 1914 aux combats de la Première Guerre Mondiale. Il avait été avant cela commandé par le généralissime commandant par la suite toutes les forces alliées durant la victoire de 1918 : le maréchal FOCH. Cet enfant du pays, né à Tarbes, a sa statue équestre placée devant le 1er RHP (Régiment de Hussards Parachutistes) l’autre régiment de la ville.

En 1940, le 35e RAC est quasiment anéanti lors de la bataille de Dunkerque. Ce sacrifice des troupes françaises permet de sauver l’armée britannique, qui joua un rôle important dans la victoire contre les forces de l’Axe.  

Le 35e RALP participe ensuite à la Guerre d’Indochine et en particulier à Diên-Biên-Phu, à l’opération de Suez en 1956 et la Guerre d’Algérie de 1954 à 1962. Par la suite des détachements du 35e RAP participent à de nombreuses opérations extérieures (Liban, Tchad, Première Guerre du Golfe, RCA, Afghanistan, Mali, Irak…). Par ces hauts faits d’armes, nous portons la fourragère aux couleurs de la médaille militaire.


Dernière mise à jour : ( 05-12-2019 )
Lire la suite...
 
La batterie de réserve du 35e RAP a le feu sacré ! Version imprimable Suggérer par mail

Le 35e Régiment d’Artillerie Parachutiste est basé à Tarbes, dans les Hautes-Pyrénées. Unité d’élite, prête à intervenir partout en France et dans le monde, le commandant de l’UIR, le capitaine Tronco, nous parle de l’engagement des réservistes au sein du 35e RAP.  

35rap  a.jpg

La réserve représente pour le régiment plus de 200 militaires, dont 190 servent dans l’Unité d’Intervention de Réserve (UIR), appelée, sans surprise, la 5e Batterie. Elle est constituée majoritairement de citoyens issus de la société civile avec environ 20 % d’anciens militaires d’active. Cela permet d’avoir une osmose et de transmettre plus rapidement les savoirs et techniques à acquérir. « Il s’agit d’une unité jeune, avec de nombreux lycéens et étudiants dans ses rangs, » indique le capitaine de réserve Tronco. Il souligne d’ailleurs avec une pointe de fierté que l’effectif de son UIR comprend 10% d’éléments féminins. « Malgré la particularité de ces volontaires ayant une autre activité dans le civil, l’UIR fonctionne quasiment comme toutes les autres batteries du régiment. Elle a aussi bien son adjudant d’unité, que son bureau comptable et son fourrier, » commente le capitaine Tronco.  

Le commandant d’unité

Ancien officier appelé, le capitaine Tronco a servi outre-mer en 1997 dans les troupes de marine. Dès 1998, il rejoint la réserve : « J’ai été affecté au 35e RAP en 2015, après trois ans d’interruption dans la réserve opérationnelle pour cause de séjour à l’étranger ». Aujourd’hui à la tête de la 5e batterie, il se donne à fond dans sa mission, trouvant cette fonction particulièrement exaltante même si elle demande une implication sans faille et beaucoup d’efforts pour faire progresser son groupe afin de se rapprocher au plus près du niveau des batteries d’active.

L’instruction des réservistes

Les missions confiées à cette réserve régimentaire sont très variées, elles nécessitent un entraînement régulier. « L’UIR du 35e RAP est chaque année une des unités de l’Armée de Terre des plus impliquées dans l’opération Sentinelle, contribuant ainsi à la sécurité de nos compatriotes, » déclare le commandant d’unité. En effet, la réserve soutient le régiment dans quasiment toutes les missions : exercices d’artillerie, garde des emprises militaires, actions de prestige et de rayonnement ou même les opérations extérieures. « Où encore dans mille autres tâches quotidiennes qui rythment la vie d’un régiment ».

Le capitaine Tronco évoque l’instruction, point clef de toute formation militaire sérieuse : « Elle a lieu pendant une dizaine de week-ends par an et durant des semaines entières de Mise en Condition Finale pour être opérationnel dans le cadre de Sentinelle. » Ce sont des cadres réservistes qui assurent l’encadrement des Formation Militaire Initiale de Réserve (FMIR) qui forment deux fois par an une vingtaine de jeunes volontaires. « Nous nous occupons également d’autres types de préparations militaires. En effet, l’UIR s’occupe elle-même de la formation de ses futurs brigadiers lors des CAME-CATE, les fameux Certificats d’Aptitude Militaire Élémentaire ». Tous les ans des réservistes du 35e RAP sont envoyés à l’École des Troupes Aéroportées pour obtenir le Brevet Militaire Parachutiste ou suivre ailleurs différents stages, pour acquérir de nouvelles connaissances et monter en grade. « La préparation opérationnelle se veut professionnelle et sportive. Elle privilégie les nuits sur le terrain et des exercices dans les montagnes des Pyrénées. 

35rap  b.jpg

L’accent est mis sur la préparation à la mission Sentinelle avec du tir à courte distance, des techniques de combat à mains nues ou avec un bâton de défense dans le cadre des Techniques d’Interventions Opérationnelles Rapprochées, plus connu sous le sigle TIOR. Nous nous exerçons aussi aux gestes de secours au combat, etc. » explique le capitaine Tronco.

Servir son régiment et son pays

Cette unité au moral élevé, fière de servir dans un régiment para, est prête à relever de nouveaux défis. Après sa montée en puissance depuis 2015, la batterie de réserve du 35e RAP se voit désormais jugée apte à intervenir en unité constituée pour des missions de protection du territoire, de type Sentinelle. Elle aide ainsi le 35e RAP à se rendre disponible pour ses missions aux quatre coins du monde, comme récemment en Irak, ou ses compétences en artillerie sol-sol et sol-air sont reconnues. 

CNE (R) F.GAIGNAULT et CNE (R) E.TRONCO

Dernière mise à jour : ( 05-12-2019 )
Lire la suite...
 
1914-2014 cérémonie du 3 août Version imprimable Suggérer par mail

152ri ceremonie 3 aout 2014.jpgLe 3 août  (jour de l’entrée en Guerre 1914-1918)  a eu lieu une cérémonie militaire en présence des présidents français, François Hollande et allemand, Joachim Gauck au Hartmannswillerkpof (ou Vieil-Armand) dans le Haut-Rhin, lieu de la plus grande bataille d'Alsace en 1914-1918 (30 000  morts).

 

La cérémonie avait pour objectif de donner la possibilité aux deux présidents de donner le coup d’envoi des travaux du premier «historial» franco-allemand, un espace muséographique de 1.500 m2 consacré à la Grande Guerre.152ri fanion.jpg

Les unités militaires étaient sous les ordres du LCL Hasard Délégué Militaire Départemental  du Haut-Rhin et 70ième Chef de Corps du 152ième Régiment d’Infanterie de Colmar, Régiment qui s’est notamment illustré lors des différents combats pour prendre d’assaut la colline et garder la position (mars 1914 à décembre 1915 avec 605 tués, 2171 Blessés et 2275 Portés disparus). De ces différents faits d’arme le 152ième RI a reçu de la part de l’ennemi son surnom de « Teufelregiment » (Régiment du Diable qui deviendra par la suite les Diables Rouges), la croix de guerre 1914-1918 (avec 6 palmes et 1 étoile d’or) et en 1918 la fourragère de la Légion d'honneur (premier régiment à recevoir cette décoration).

Actuellement le 15-2 tient  garnison à Colmar (depuis 50 ans et son retour d’Algérie). Comme toute les Unités d’Infanterie de l’Armée de Terre, il est constitué de 7 compagnies (1200 Hommes) dont 6 contenants des personnels d’actives et 1 constituée entièrement de Réservistes Opérationnels, la 6ième compagnie (C 6).
Dernière mise à jour : ( 08-08-2014 )
Lire la suite...
 
L'ECTR du 516RT à PENTHIEVRE Version imprimable Suggérer par mail
L’Escadron de Circulation et de Transport de Réserve du 516RT à PENTHIEVRE, par le CNE (R) Frédéric HAUSSY.
 516rt photo groupe penthievre.jpg

Du 12 au 19 avril 2014, un détachement du 516e Régiment du Train a participé à un stage d’initiation commando, au centre de PENTHIEVRE, en Bretagne. Aux ordres du CNE ® Frédéric HAUSSY, 20 réservistes opérationnels ont  bénéficié d’une structure d’une grande qualité, permettant d’éprouver les limites physiques et psychologiques de chacun. Occasion exceptionnelle, la participation au stage sanctionne des années d’engagement opérationnel et une participation massive de l’ECTR aux missions intérieures attribuées au 516RT. Cette année encore, l’ECTR fournira une section Vigipirate et un peloton de circulation routière.

Dernière mise à jour : ( 07-05-2014 )
Lire la suite...
 
ECTR : Une Réserve Active et opérationnelle Version imprimable Suggérer par mail

516rt haussy insigne ectr.jpgL’Unité Spécialisée de Réserve du 516e RT a achevé sa transformation et montre désormais des capacités opérationnelles réelles.

Habitué aux missions de transport employant 45 VTL-R, une fois par an, le 5e Escadron désormais Escadron de Circulation et de Transport de Réserve, affiche une nouvelle polyvalence et une réelle disponibilité au profit de son régiment.

Ainsi, dans la première partie de l’année 2013, l’ECTR a été engagé dans de nombreuses missions opérationnelles. Au mois d’avril, une section complète a été projetée dans le cadre de la mission VIGIPIRATE ROISSY alors qu’au mois de juin, une autre section s’est rendue à CALAIS. Il s’agit d’un véritable challenge que de pouvoir projeter deux sections de réserve à 3 mois d’intervalle. En effet, les contraintes professionnelles ne permettent que rarement une disponibilité aussi grande. C’est donc par la négociation avec leurs employeurs ou la prise d’astreintes que beaucoup de réservistes ont pu trouver la disponibilité pour ces deux missions.

En juillet, deux patrouilles de circulation routière habilitées ont renforcé le régiment pour le GCR 14 juillet et 105 jours de transports de surfaces ont été accomplis. A ces missions s’ajoutent les préparations opérationnelles qui se déroulent les week-ends, la mise en place d’une FMIR et l’encadrement de 2 PMD. Cet énorme travail a conduit 100% des effectifs projetés en missions VIGIPIRATE aux qualifications  ISTC, PSC 1 et TIOR. Ces instructions ont d’ailleurs été menées exclusivement par les cadres de l’ECTR.

516rt haussy moto ectr .jpgPrès de 90 soldats sur 174 ont été engagés dans des missions opérationnelles au cours de ces 6 derniers mois. Cet engagement et cette polyvalence tant dans le domaine PROTERRE que celui du transport ou de la circulation routière est unique en France pour une seule unité de réserve à une échéance aussi courte.

L’ECTR est également très présent lors des commémorations puisque 70 soldats étaient dans les rangs le 08 mai pour 4 cérémonies différentes.

Cette dynamique exceptionnelle de l’ECTR est le fruit de la volonté de chacun des réservistes, des chefs mais est intrinsèquement liée aux ressources budgétaires consenties. Le maintien à niveau de ces dernières devrait permettre la conservation de ce haut niveau d’engagement opérationnel.

CNE ® Frédéric HAUSSY

Commandant l’Escadron de Circulation et de Transport de Réserve.

516rt haussy ectr vgp.jpg

 ECTR Vigipirate Calais

516rt haussy 2012 jointre- adt-516rt.jpg

Cérémonies du 8 mai

 

Dernière mise à jour : ( 13-12-2013 )
 
Les réservistes du 92ème RI s’engagent « Sans réserves ! » Version imprimable Suggérer par mail

« Sans réserves ! », telle est la devise de la 5ème compagnie du 92ème RI et de ses réservistes qui donnent tout sans s’économiser, sans compter leur temps, sans faire étalage de tous ces petits sacrifices quotidiens qui leur font abandonner la tiédeur du foyer, la vie auprès des proches et le repos après le boulot.  Pourquoi ? Pour servir !

92ri 1 comp.jpg

  92ri cne malfant.jpg« Depuis quatre ans nous sommes parfaitement intégrés dans le dispositif régimentaire », explique avec un brin de fierté bien légitime le capitaine Loïc Malfant. Une section Proterre va d’ailleurs bientôt partir s’entraîner au CENTAC de Mailly avec la compagnie de Commandement et de Logistique du « 92 ». L‘objectif  de cette section composée d’un officier, de sept sous officiers et de dix neufs militaires du rang, tous réservistes, est d’être capable de faire de la protection pour le train de combat et le camp de soutien. Il s’agit d’escorter les convois chargés d’approvisionner les soldats de première ligne et de récupérer les blessés pour les évacuer vers la base arrière. Cet entraînement se fait au profit de la CCL et des compagnies de combat du régiment. 

De plus, certains réservistes de la 5ème compagnie du 92ème RI ont effectué des missions Vigipirate : une section en décembre 2012 à Paris, un groupe de combat en février 2013 à Lyon ainsi qu’à Lille/Calais en avril 2013.  92ri 13.jpg

Enfin, lors de l’exercice en terrain libre de mai 2013, concernant la défense des points sensibles sur le territoire, la 5ème compagnie a eu pour mission la défense d’un relais de communication en Haute-Loire pendant quatre jours.

Et comme le confirme le capitaine Malfant : « Nous avons aussi la capacité de soutenir la base arrière pendant la projection régimentaire »

Dernière mise à jour : ( 02-11-2013 )
Lire la suite...
 
La fanfare du 27ème BCA recrute... Version imprimable Suggérer par mail

Annonce de la fanfare de la 27ème BCA (via notre adhérent ANORI)fanfare-27bcasiteinternet.jpg

fanfare-27bca_insigne.jpg La fanfare du 27ème BCA vient depuis décembre dernier de recruter une douzaine de musiciens de bon niveau avec la moitié détenant un prix de conservatoire. 

Il nous reste encore 4 postes à pourvoir et souhaitant étendre notre répertoire musical en créant bientôt à la demande de mes fanfaristes un Big Band, un bassiste et un pianiste de bon niveau pratiquant accompagnement jazz nous sera donc indispensable.

En ce qui concerne l'effectif de notre fanfare nous voudrions compléter nos rangs en ajoutant un timbre de clarinette, même si cela n'est pas de tradition chez les chasseurs, car cela nous permettrait aussi d'étendre notre répertoire d'harmonie. 2 clarinettistes de bon niveau avec notion de jazz seraient les bienvenus...
Dernière mise à jour : ( 19-05-2013 )
Lire la suite...
 
Recrutement au Bataillon IdF Version imprimable Suggérer par mail
bat idf 1.jpg
Dernière mise à jour : ( 02-03-2013 )
Lire la suite...
 
<< Début < Précédente 1 2 Suivante > Fin >>

Résultats 1 - 18 sur 30
Site optimisé pour le navigateur Firefox que vous pouvez  télécharger ici.
La meilleure mise en page est obtenue avec un écran de 1280 pixels de large.

Advertisement


Qui est en ligne
Il y a actuellement 1 invité en ligne

PARTENAIRES

Partenariat ADO - Terre Fraternité : développer l'entraide dans l'Armée de Terre

logo ado.jpg

logo terre fraternite.png

 

Centre de Transfusion Sanguine des Armées (CTSA) : 

carte interactive ctsa.jpg flashcode ctsa.jpg

 

Animer le débat sur la défense et la Sécurité :

    

 

Visitez aussi le site du
Service historique de la Défense :

logo shd_2.jpg

 

 

SERVICES

 Echanges de domicile entre militaires/anciens militaires

http://militaryhomeswap.net/wp-content/uploads/2013/11/logo_transp.png

 

 

Vous cherchez une reconversion, ou vous voulez vous entourer de compétences militaires, contactez le réseau social Implic'Action :

logo implicaction.jpg

 

 

 

FCD

Recherchez les activités sportives proposées
par la Fédération des Clubs de la Défense (FCD)

logo_lafederation fcd2014.jpg

 

Site réalisé par Casdyn | Mentions légales | Crédits | Plan du site
© 2007 Association nationale des réserves de l'armée de Terre